>

Retour home page



"Nova Polska", une Saison polonais en France en 2004 est organisée:
En Pologne :par le Commissariat général polonais,
le Ministère de la Culture et le Ministère des Affaires étrangères et l'Institut Adam Mickiewicz.
En France :par le Commissariat général français,
le Ministère des Affaires étrangères,
le Ministère de la Culture et de la Communication et l'Association française d'action artistique.

1ere exposition:

Korczowski"Peintures"
Galarie Nicole Ferry
75006 Paris

2eme exposition:

Korczowski "CARTONTHEQUE"
Espace Paul Delouvrier
FIAP 30 rue Cabanis 75014 Paris

 

La Galerie Nicole Ferry présente les œuvres récentes de l’artiste Bogdan Korczowski,
né en 1954 à Cracovie, diplômé des Ecoles des Beaux-Art de Cracovie et Paris,
boursier du Conseil Régional d’Ile de France en 1986 et de la Fondation Pollock-Krasner à New York en 1988. Korczowski a réalisé de nombreuses expositions personnelles en France et en Pologne.

La nature est le berceau du sublimé et du fantasmé de l’artiste Korczowski. Son art est comme une parole qu’il croit lancer sur sa toile mais qui finit par essaimer fleurs et bourgeons charnels au sein d’une masse picturale intensément colorée.

Pendant que Korczowski avance dans sa peinture, les boutons s’épanouissent, se dressent, se meurent… mais que veut-il nous faire regarder finalement qui n’est déjà plus ce que nous avons vu ? Peut-être que l’artiste nous parle du temps qui passe ou des femmes qui symbolisent cette sensualité débordante…

Flux et reflux, inspiration, expiration… on entre dans les œuvres de Korczowski par un parcours utérin graphique que l’on découvre à travers des jardins en fusion… rouges, oranges, jaunes… passionnels et foisonnants. Ses bourgeons, il veut nous les faire toucher, palper. Un éveil au sens. Une invitation à butiner le cœur des entrelacs végétaux. Une découverte de la sensualité intérieure.

Korczowski nous enivre : on s’érotise en essayant d’humer les couches de peinture qui rythment l’espace de couleurs vives et de secousses frénétiques. Ainsi, tel un voyeur solitaire, nous faisons évoluer au gré de l’intensité de notre rétine ce jardin d’Eden animé par nos propres désirs ! Une promenade initiatique… « Là, où tout n'est qu'ordre et beauté. Luxe, calme, et volupté ».

Extrait de « La sensualité au végétal » (texte de Muriel Carbonnet)



 

 


La " Cartonthèque " de Bogdan KORCZOWSKI

Espace Paul Delouvrier
FIAP 30 rue Cabanis 75014 Paris

Le carton succède à l’espace de la théâtralité, mais la finalité est la même : libérer la matière, ou plutôt l’élever au rang de vivant.
La peinture vit alors par elle-même, elle se meut en ses propres formes, se nourrit de sa polychromie de chair ; enfin elle possède sa propre carnation, sa propre énergie ; enfin elle accède à la rupture d’infini : l’ouvre d’art. "